8 itinéraires Camino avec une remorque

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Paul a parcouru 8 Chemins de Compostelle différents avec son chariot de randonnée

Choix entre sac à dos et remorque pour marcheur

Pour mon premier pèlerinage vers Santiago à partir de chez moi (sud du Limbourg), je devais faire le choix difficile entre un sac à dos ou un Wheelie.

Pour moi, le poids total des bagages était décisif. Le choix d'un sac à dos implique une limite de 10 à 12 kg maximum. Cependant, comme je voulais un peu de liberté sur la route et prendre ma tente avec moi, je me suis retrouvé avec plus de 15 kg (sans compter l'eau et la nourriture).

J'ai donc acheté une remorque de randonnée Wheelie, après avoir lu les expériences de différents utilisateurs sur Internet. L'idée initale était d'essayer le Wheelie sur un terrain connu (les Ardennes belges) et éventuellement de le vendre en occasion si l'expérience s'avérait décevante (il y a beaucoup de demande pour les Wheelie d'occasion!).

Je pense que les Ardennes sont souvent sous-estimées en termes de difficulté, que ce soit pour randonner avec un sac à dos ou une remorque Wheelie. Après 5 sentiers de pèlerinage en Espagne, je sais par expérience que les Ardennes ne sont certainement pas plus faciles que la plupart des itinéraires de pèlerinage.

Premier test du chariot de randonnée Wheelie

J'ai testé le Wheelie sur plus de 100 km. Grâce aux grandes roues, les escaliers, mais aussi les racines d'arbres et les rochers ne sont pas un problème. Les cours d'eau jusqu'à 20 cm de profondeur peuvent aussi être traversés. Les chemins boueux peuvent également être pratiqués (mais j'y reviendrai plus tard!).

Après cet essai, j'étais vraiment enthousiasmé par mon achat. Sur des routes plates et légèrement montantes ou descendantes (asphalte, routes de campagne, chemins herbeux ou en gravier), le Wheelie est tout simplement beaucoup plus confortable qu'un sac à dos. Lorsque les affaires les plus lourdes sont disposées juste au dessus des essieux, le Wheelie est parfaitement équilibré et permet quasiment de marcher sans ressentir le poids. Les avantages par rapport au sac à dos sont de garder le dos libre (pas de sueur), de ne pas de charger le dos et/ou les genoux et avec un sac à dos, vous êtes plus lourd et déséquilibré (essayez par exemple de nouer vos lacets!).

Préparer le Wheelie pour le Chemin de Compostelle

J'ai acheté plusieurs sacs à linge en nylon chez IKEA. De cette façon, il est facile d'organiser ses bagages. J'ai également acheté le Wheelie Gearbag, ce petit sac permet de décrocher rapidement les objets de valeur (téléphone, appareil photo, argent, etc.) du Wheelie et de le transporter avec vous. De plus, le porte-bouteille intégré au Gearbag est très pratique. Une autre option utile est l’Expedition Crossbar (désormais standard sur le Wheelie V), qui renforce considérablement le cadre.

La housse de pluie pour le Wheelie est un peu ma bête noire sur ce produit. Il faut un peu de pratique pour l'installer correctement. Cependant, je le laisse désormais sur le chariot la plupart du temps en raison de sa couleur jaune bien visible et pour qu'en cas de pluie soudaine sur la route, je n'ai pas à me battre pendant de longues minutes pour mettre la housse en place.

Avec un Wheelie, vous pouvez facilement emporter trop de bagages à cause du grand volume qu'il offre. Cependant, chaque année, j'ai réduit le poids (en achetant également du matériel plus léger) et j'ai effectué mon dernier pèlerinage avec environ 12 kg de bagages (le Wheelie pesant lui-même 5 kg supplémentaires).

Le Wheelie en montée

Dans les montées plus raides, le Wheelie peut apparaître comme un inconvénient, car c'est plus difficile. Heureusement, ces moments sont souvent relativement courts et vous pouvez reprendre votre souffle sur une partie plus plate. Si le chemin est suffisamment large, évoluer en zigzagant est également une bonne option.

Les longues descentes sont en réalité encore pire, car vous ressentez un poids considérable sur vos genoux. Ici aussi, la marche en zigzag est souvent une bonne solution. Si cela devient encore plus raide, prenez le Wheelie devant vous et laissez-le tirer, cela soulagera également les genoux.

Une bonne option peut être la version avec freins du Wheelie. J'ai choisi le modèle sans freins pour gagner du poids et je doute que les freins fonctionnent sur du sable, du gravier, de l'herbe et des rochers car je pense que les roues continuerait à glisser.

La remorque à l'auberge ou en pension

Pour en revenir à la boue ... Le Wheelie passe bien dans la boue. Cependant, il y a un problème supplémentaire : certaines auberges le long du chemin ne vous laissent pas entrer avec une remorque pleine de boue. Il est donc conseillé de se munir d'une petite brosse et de tout nettoyer au bord d'un ruisseau ou d'un point d'eau. Si cela est possible, marcher quelques kilomètres dans l'herbe le long de la route fait aussi l'affaire.

J'ai eu quelques difficultés à trouver refuge dans des auberges de jeunesse. Le Wheelie n'est pas souvent autorisé dans le dortoir et doit rester à l'extérieur, sous un abri. Mais avec les sacs à linge IKEA et le sac amovible que j'ai évoqué plus haut, ce n'est pas un problème car vous pouvez emporter vos affaires et objets de valeur dans le dortoir et les sanitaires.

Personnellement, je n'ai jamais eu à faire au vol ou vandalisme sur les chemins de pèlerinage et j'en ai rarement entendu parler.

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Avec le Wheelie dans les environs magnifiques d'Orthez

Chemins de Compostelle

Ci-dessous, les différentes routes vers Santiago que j'ai parcouru moi-même et les obstacles que j'ai rencontré. Je suis assez fanatique avec mon Wheelie et je pense que tous les Caminos sont possibles. Bien entendu, la difficulté de l'itinéraire dépend de votre condition physique, du temps qu'il fait, du poids total que vous emmenez, etc. Ce qui suit est donc assez subjectif, mais donne une idée des obstacles qui peuvent vous attendre. Remarque générale: Projetez-vous dans l'itinéraire du jour à venir et repérez les itinéraires alternatifs (généralement plus simples).

1. Camino depuis la maison via la Voie de Vézelay et le Camino del Norte à Santiago

Pays-Bas (sud du Limbourg): Très facile à faire. Les échaliers dits à l'anglaise peuvent poser problème pour évoluer d'un pré à l'autre. Le Wheelie doit être soulevé par-dessus les clôtures. Si nécessaire, déchargez quelques bagages et soulevez le Wheelie par-dessus le fil.

Belgique (via Mosana): Sensiblement plus difficile à cause de la boue, des racines, des montées raides et chemins très vallonés. Les sentiers y sont étroits et comportent parfois un peu d'eau. Près d'Esneux, par exemple, il y a un rocher de 1,5 mètre de haut. Essayez de vous tenir debout sur ce rocher et tirez le Wheelie en le faisant rouler le long de ce rocher. Déchargez éventuellement certains bagages pour réduire le poids.

France (Voie de Vézelay): Le Nord et centre de la France est faisable. Bien sûr, il y a des montées et descentes occasionnelles, mais pas particulièrement raides. Dans le sud de la France, entre Orthez et Saint-Jean-Pied-de-Port, vous rencontrez des sentiers forestiers difficiles. Certaines pentes abruptes peuvent être assez décourageantes, surtout sous la pluie. Préparez vos itinéraires quotidiens la veille et empruntez les routes goudronnées si la météo se gâte.

Saint-Jean-Pied-de-Port à Irun: Indiqué comme une route de pèlerinage, il suit les GR10 et GR8. Non recommandé de faire cela avec un Wheelie. Je l'ai fait et je pense que c'est l'un des itinéraires les plus difficiles pour un Wheelie. Mais là encore, vous pouvez choisir un itinéraire plus simple en étudiant la carte.

Espagne (Camino del Norte): Le début est difficile car cela commence directement par une montée raide à Irun, puis il faut suivre un sentier rocheux en direction de Dinibane. Ce n'est pas facile, mais tout de même faisable. La route goudronnée est une alternative… moins attrayante, mais plus simple. Après la descente de Donibane, une traversée en ferry et une montée vers Pasai San Pedro. Des descentes raides (en partie des escaliers) et une montée raide. Le passeur vous aide à monter et à descendre du traversier. À Donostia et San Sebastian : évitez la plage. Le sable meuble est la pire chose que l’on puisse rencontrer avec le Wheelie. On a l'impression de traîner 50 kg de pommes de terre. Si vous arrivez sur la plage, longez le bord de l'eau car c'est beaucoup plus facile (le sable est bien tassé). Après Zarautz, vous rencontrez un chemin accidenté avec d’énormes rochers. Heureusement, il existe une route alternative. Il suffit de monter vigoureusement et de redescendre sur Bilbao, mais c'est faisable. À Pobeña, évitez le tronçon de plage à la fin qui est très difficile. Pour le reste, le del Norte n'est pas si mal et est facile à faire. Remarque : il y a souvent 2 itinéraires, le long de la côte ou plus à l'intérieur des terres. La côte est un peu plus éprouvante à cause des cailloux, du sable, etc. (mais plus joli !). Le point positif est que les pèlerins ou les locaux sont souvent prêts à vous aider. Souvent, lorsque je montais un escalier, quelqu'un soulevait spontanément mon chariot par derrière pour aider!

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Signalisation Saint Jacques

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Le plus beau village de France ? Apremont Sur Allier

2. Camino Fisterra, Muxia et de La Corogne le Camino Inglés

Santiago à Fisterra: De longues étapes (comptez 30 km) avec de nombreuses montée et descente, plus quelques rochers sur le chemin mais tout à fait faisable.

Fisterra à Muxia: Également 30 km, même cas de figure.

Bus pour La Corogne: Avec les timons démontées, vous pouvez prendre le Wheelie avec vous dans le bus ! C’est aussi de cette façon que je voyage entre les Pays-Bas et l’Espagne. Le Wheelie peut facilement être emmené avec Interliner ou Flixbus. Démontez simplement les timons et pas de problème.

Camino Inglés de La Corogne à Santiago: Pas de problème majeur, faisable.

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Belle route de randonnée le long de la côte, à Fisterra

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Certificat officiel de Fisterra

3. Camino del Salvador (León-Oviedo)

León à Buiza: Faisable malgré quelques montées et descentes sur des routes de campagne et des rochers occasionnels.

De Buiza à Pajares: Il s’agit en partie d’un itinéraire très difficile. Ascension très raide sur des sentiers rocheux. La montée vers Alto de los Romeros est particulièrement difficile. Je l'ai fait dans de bonnes conditions météorologiques. Avec le mauvais temps ce n'est probablement pas possible. Il existe une alternative via la route goudronnée, mais c'est beaucoup plus de km!

Pajares à Pola de Lena: Au début, une descente assez raide, puis une descente encore plus raide. Prenez le Wheelie devant vous pour vous faciliter la tâche. Vous pouvez aussi descendre en zigzagant. Faites attention au temps car quand il pleut cette dernière descente devient dangereuse ! Ici aussi, il existe une autre route goudronnée (qui n'est pas beaucoup plus longue).

Pola de Lena à Oviedo: Une étape largement asphaltée et facile à faire, malgré de forte montées et descentes. En général, le Salvador peut être fait avec un Wheelie, mais vous avez besoin d'une bonne condition physique. Ne le faites pas si vous n'avez pas acquis d'expérience avec votre Wheelie.

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Le Camino del Salvador est beaucoup plus calme que le Camino Francés

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Si vous avez de la chance, vous apercevrez un loup...

4. Camino Primitivo (Oviedo-Santiago)

Oviedo à Borres: Malgré des montées et descentes assez raides, des chemins pavés et éventuellement de la boue, ce n'est pas un problème avec le Wheelie. Notez pas facile, mais faisable.

Borres à Berducedo: Deux options: Il y a l'itinéraire légèrement plus simple via Pola de Allende avec une pension à mi-parcours. J'ai traversé la montagne en passant par le chemin de Hospital. C'est une étape de 25 km sans possibilité d'approvisionnement sur la route. C'est beau, mais la montée est épuisante et difficile. Ne le faites que par beau temps et lorsque vous êtes sûr de vous. Les chemins sont escarpés et difficiles, rocheux et pavés, avec un dénivelé important.

Berducedo-Grandas de Salime: C'est aussi une étape difficile mais à l'inverse, cela descend fortement (plus de 1000 mètres !).

Grandas de Salime-A Fonsagrada: Une autre étape difficile (avec les points 2. et 3. la plus difficile du Primitivo). Beaucoup d'ascension et de descente.

A Fonsagrada-Santiago: Étape relativement facile. De manière générale, je pense que Primitivo peut être fait avec un Wheelie, mais vous avez besoin d'une bonne condition physique. Ce n'est certainement pas conseillé si vous n'avez pas acquis d'expérience avec votre Wheelie.

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Vieille ruine du séjour des pèlerins à l'hôpital

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Rencontre avec un pèlerin russe

5. Camino Inglés (Ferrol-Santiago)

Voir aussi les Francés de La Corogne ci-dessus: Pas de problèmes importants, c'est bien.

6. Camino Lebaniego / Ruta Vadiniense (Santander-Mansilla de las Mulas)

En tant qu'utilisateur fanatique de Wheelie, je cherche chaque année un défi un peu plus difficile. J'ai parcouru cette route en 2018 et c'est vraiment très difficile. Pour la plupart des utilisateurs de Wheelie, c'est probablement trop éprouvant. De plus, cet itinéraire est peu fréquenté (1, 2 voire 5 personnes par jour), donc sachez que vous êtes probablement seul. En outre, l'itinéraire (surtout vers Vadiniense) est souvent mal balisé et vous aurez certainement besoin d'une trace GPS sur votre mobile. De plus, en 2018, j'ai eu droit à de la neige (inattendue) au-dessus de 1 400 mètres, ce qui rendait la navigation difficile (le chemin n'est souvent pas visible). Cependant, si vous êtes sûr de vous et que vous souhaitez faire l'expérience du plus beau Camino, voici certaines des difficultés que j'ai rencontrées. Hormis la neige en hauteur, il n'a pas plu et le temps n'etait pas mauvais.

N'oubliez pas non plus qu'il n'y a souvent aucune possibilité de ravitaillement entre le départ de l'auberge et l'arrivée. (J'ai dû emprunter moi-même 20 euros à un compatriote anglais, car il n'y avait pas de guichet automatique entre San Vicente et Potes!). Pensez également à emporter suffisamment d'eau et de nourriture.

Santander-Serdio: Pas de problème. C'est aussi une section du Del Norte.

Serdio-Cicera: Belle route le long du Rio Nansa. La difficulté ici sont les nombreuses portes et escaliers en bois. Le Wheelie doit être soulevé plusieurs fois par-dessus ces obstacles. Cela prend du temps, mais le parcours n’est pas très difficile. Prenez votre temps, c'est une belle route ! Une partie du sentier longeant la rivière est étroite et descendante. Faites descendre le Wheelie devant vous. Cette partie est en revanche difficile sous la pluie !

Cicera-Potes: À Cicera, vous pouvez choisir 2 itinéraires. J'ai choisi l'officiel, car le marquage de l'alternative était barré. Peu de temps après Cicera, ce chemin officiel devient malgré tout très difficile, raide et semé d’énormes rochers. La montée est de 300 mètres sur une distance très courte. C'est l'une des étapes les plus difficiles que j'ai faites avec mon Wheelie ! Je ne connais pas l’itinéraire alternatif, mais j’imagine qu'il est plus facile, donc étudiez bien la route à cet endroit. Après l'ascension, une longue descente s'ensuit, ce qui est facile à faire sur une large route de campagne. Les derniers km vers Potes se font sur le trottoir, le long de la route goudronnée. Le monastère Santa Toribio de Lebana est proche de Potes, mais la montée qui y mène est difficile. L’auberge située près du monasterio est généralement fermée (elle n’est ouverte que l’Année Sainte, tous les 10 ans). Je vous conseille donc de passer la nuit à Potes et d'aller au monastère le lendemain, quand vous marcherez jusqu'à Espinama. Au monasterio, vous pouvez obtenir une "compostelle" pour votre voyage depuis Santander. Remarque: après le monasterio, l'indication de la route va se détériorer!

Potes-Espinama: Montées et descentes sérieuses à plus de 1200 puis 800 mètres d'altitude. Ici, vous prenez officiellement plusieurs chemins parallèles à la route goudronnée. Ce n'est pas extrêmement difficile, mais vous avez tout de même la possibilité de prendre plusieurs fois la route goudronnée. L'itinéraire est surtout difficile en raison de la longue montée et descente.

Espinama-Portilla de la Reina: Il y a un trajet court de 21 km. et un plus long de 25 km. Mon conseil est de prendre l'itinéraire le plus long, un peu plus facile, mais toujours très sérieux ! C'est l'étape de la reine sur Picos de Europa, avec un pic à plus de 1800 mètres. Ne le faites que par beau temps et ne surtout pas prendre cette route dans des conditions brumeuses. La montée très longue, mais généralement par des chemins carrossable.

Étape de 25 km sans ravitaillement en chemin (également pas d'eau). Il est toujours bon d’indiquer à l’auberge que vous suivez cette route et de les appeler lorsque vous êtes bien arrivé dans la suivante. Assurez-vous également d'avoir une bonne trace GPS sur votre mobile, la météo peut changer très rapidement dans cette région. Ici, il n'y a pas d'alternative simple sur route goudronnée et environ la moitié de la route est en montée. Après cela, vous obtenez une route asphaltée légèrement descendante qui est très facile à faire avec le Wheelie.

Porte de la Reine-Mansilla de las Mullas: La fin vers le Vadiniense est facile. La descente est légère et presque continue sur des routes principalement asphaltées. À San Miguel de Escanda, vous pouvez choisir de vous rendre à Villavente (un peu plus loin sur le Camino Francés). Cela vous fera économiser environ 6 km sur les Francés, mais le chemin ici est vallonné et peut être très boueux.

Il n'y a pas de "Compostelle" pour la Ruta Vadiniense. Cependant, vous aurez l'un des plus beaux Caminos derrière vous!

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Le séjour du pèlerin à Cicera

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

À 1800 mètres avec le Wheelie dans la neige pour Portilla

7. Camino Francés

Je n'ai jamais parcouru complètement le Camino Francés, seulement León jusqu'à Ponferrada et de Melide à Santiago. Les morceaux que j'ai parcourus sont, à mon avis, très faciles à faire avec un Wheelie. Vous rencontrez aussi parfois des personnes avec un Wheelie (ou un chariot similaire), qui ont parcouru l’ensemble des Francés et qui indiquent que cela peut être fait dans son ensemble. Je pense que le Camino Francés en particulier est la voie idéale pour le Wheelie.

8. Camino Invierno (de Ponferrada à Saint-Jacques de Compostelle)

À Ponferrada, le Camino Invierno se sépare du Camino Francés et constitue une alternative (beaucoup!) plus calme. Je l'ai parcourue à la fin du mois de mai 2018 et sur le chemin, je n'ai vu que 2 pèlerins empruntant le même itinéraire. À la fin, vous croisez plus de monde, à cause de la rencontre avec la Via de la Plata.

En soi, le niveau de ce Camino est similaire à celui du Francés. Cependant, il y a une grande différence : le parcours est moins fréquenté et n'est donc pas "aplati" partout. Parfois, le sentier est à peine visible. Vous rencontrez également des chemins étroits, des hautes herbes et beaucoup de boue par temps humide. Je me suis retrouvé (alors qu'il faisait relativement sec lors de mon voyage) plusieurs fois embourbés sur des sentiers boueux rendus infranchissables, à tel point que j'ai décidé de soulever le Wheelie par-dessus les clôtures pour longer une partie du chemin à travers prés. Comme sur presque tous les Camino, vous pouvez emprunter un autre itinéraire sur asphalte, mais c'est bien souvent moins attrayant.

J'ai été surpris par la beauté de la nature sur une route aussi peu fréquentée. C'est vraiment un très bel itinéraire. Mais l'inconvénient sur cette portion est la difficulté de trouver où passer la nuit, non pas qu'il n'y ai pas assez de logements, mais les prix varient entre 20 € pour un gîte ou une pension, à plus de 60 € pour un hôtel. J'ai réussi, en planifiant à l'avance, à maintenir les coûts entre 20 et 40 €. Le point positif est que presque tous les hébergements sont propres (bien plus que la plupart des auberges !). Une autre chose très frappante à propos de l’Invierno est la gentillesse et la serviabilité de la population le long de cette route. Je pense que c'était mon Camino le plus sympathique.

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

Camino Invierno - Ponferrada naar Santiago

8 itinéraires Camino avec une remorque-image

A Ponte Ulla - Magnifique architecture sur le Camino Invierno

Dernier mot

J'espère qu'en tant qu'utilisateurs de Wheelie, vous pourrez tirer profit de la description ci-dessus de mes expériences avec la remorque de randonnée. Bien sûr, mon opinion est un peu subjective. Je suis clairement un propriétaire fanatique de Wheelie qui voit dans les problèmes rencontrés en route un potentiel défi de plus à relever. C'est d'autant plus encourageant pour moi de voir ensuite quels chemins j'ai réussi à accomplir. Lisez également les expériences d'autres utilisateurs sur internet. Les opinions sur un même chemin sont souvent complètement différentes. En route, j'ai beaucoup parlé de la remorque autour de moi, pour me rendre compte que la plupart des personnes ne se voient pas utiliser un Wheelie. Pourtant, il y a aussi quelques personnes intéressées, à qui j'ai laissé essayer le chariot quelques kilomètres et qui après essai étaient encore plus enthousiastes. En bref, cela dépend de nombreux facteurs, que le Wheelie vous convienne ou non. Au delà de lire des avis et critiques, tenter de louer ou d’emprunter un Wheelie pour l'essayer. Ne soyez pas trop précautionneux et empruntez aussi des sentiers variés et compportant des difficultés avec votre Wheelie.

Ma remorque a maintenant plus de 4000 km après avoir expérimenté la majorité des Camino et n'a subit que quelques égratignures sur le cadre et un rayon brisé. Cela peut paraître un peu simple, mais c'est un produit incroyablement solide. En termes de maintenance, vérifiez et resserrez de temps en temps les boulons du cadre et ajoutez un peu de graisse aux axes.

Paul Flipsen, juin 2018

Le journal de voyage complet avec des photos est disponible sur son site néerlandais: https://paul2.reislogger.nl

Routes complètes dans les villes

Route 1: Wittem (NL), Aubel (BE), Luik, Esneux, Huy, Namen, Dinant, Givet (FR), Fumay, Rocroi, Signy-l'Abbaye, Château-Porcien, Bazancourt, Reims, Épernay, Baye, Sézanne, Méry-sur-Seine, Rosières-près-Troyes, Ervy-le-Châtel, Chablis, Bessy-sur-Cure, Vézelay, Corbigny, Prémery, Urzy, Cuffy, Augy-sur-Aubois, Saint-Amand-Montrond, Le Châtelet, La Châtre, Cluis, Crozant, La Souterraine, Saint-Goussaud, Saint-Léonard-de-Noblat, Limoges, Flavignac, Saint-Pierre-de-Frugie, Thiviers, Sorges, Périgueux, Saint-Astier, Mussidan, Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, Pellegrue, La Réole, Brouqueyran, Captieux, Roquefort, Bostens, Mont-de-Marsan, Saint-Sever, Beyries, Orthez, Sauveterre-de-Béarn, Ostabat-Asme, Saint-Jean-Pied-de-Port, Bidarray, Espelette, Ascain, Irun (ES), San Sebastián, Zarautz, Deba, Markina-Xemein, Gernika-Lumo, Derio, Bilbao, Pobeña, El Pontarrón, Santoña, Güemes, Santa Cruz de Bezana, Caborredondo, San Vicente de la Barquera, Cantabria, Pendueles, Villahormes, La Isla, Valbucar, Gijón, Avilés, Muros de Nalón, Soto De Luina, Cadavedo, Navia, Tapia de Casariego, As Anzas, Mondoñedo, Vilalba, Friol, Sobrado, A Salceda, Santiago de Compostela.

Route 2: Santiago de Compostela, Negreira, Olveiroa, Fisterra, Muxia, A Coruña, Hospital, Sigüeiro, Santiago de Compostela.

Route 3: León, La Robla, Poladura de la Tercia, Campomanes, Mieres, Oviedo.

Route 4: Oviedo, San Juan de Villapañada, La Espina, Borres, Berducedo, Padraira, A Fonsagrada, Castroverde, Lugo, Friol, Sobrado, Santa Irene, Santiago de Compostela.

Route 5: Sartaña, Ferrol, Pontedeume, Betanzos, Hospital, Sigüeiro, Santiago de Compostela.

Route 6: Santander, Santillana del Mar, Comillas, Serdio, Cades, Cicera, Potes, Espinama, Portilla de la Reina, Riaño, Valdoré, Gradefes, Villarente.

Route 7: León, Ponferrada - Melide, Santiago.

Route 8: Ponferrada, Puente de Domingo Flórez, A Rúa, Quiroga, Monforte de Lemos, Chantada, Rodeiro, Lalín, A Ponte Ulla, Santiago de Compostela